Catégories
Accueil

Planète Rouge II

Je vous conte ici l’histoire de mes petites pérégrinations à travers le monde d’abord pour donner des nouvelles à mes amis proches, chers, lointains ou nouveaux, pour partager mes expériences, pour vous dire ce que j’ai aimé et mal aimé, ce que j’ai espéré et ce dont je me suis défié. La mer est difficile, répétitive, parfois usante, toujours exigeante. Le bonheur est au bout de l’aventure pensent certains. Croyez plutôt que la vie est pendant l’aventure. J’ai fait mienne cette pensée de Shakespeare en pensant un peu aux longues veilles nocturnes, aux routes interminables, aux moments difficile qui paraissent sans fin, mais aussi aux lendemains radieux, à la journée peut-être exceptionnelle qui s’ouvre, à la mer plate au vent léger, aux bonheurs petits ou grands, bref à la vie du navigateur :
 » il n’est si longue nuit qui n’atteigne l’aurore » (Macbeth IV,3)